WhatsApp

Comment identifier ces arnaques WhatsApp qui peuvent vider votre compte bancaire

2 avril 2024

Les arnaques sur WhatsApp prennent de l’ampleur, les escrocs exploitent la confiance des utilisateurs pour dérober de l’argent ou des données personnelles. Plusieurs techniques frauduleuses ont été mises au jour : apprenez à les détecter et à vous défendre.

Les cybercriminels ne manquent pas d’ingéniosité pour tromper leurs victimes, notamment à travers WhatsApp utilisé par plus de 2 milliards de personnes à travers le monde. L’une des méthodes les plus courantes est le phishing, où l’escroc se fait passer pour un proche en difficulté financière ou prétend être l’enfant du destinataire, lui demandant de l’argent pour résoudre un prétendu problème urgent.

WhatsApp screen

© Cybermalveillance.gouv.fr

Arrêtez de vous faire avoir !

Cette fraude peut prendre plusieurs formes : demandes d’aide financière, vol de compte via le détournement de code de vérification, envoi de fausses annonces promotionnelles, ou encore des tentatives de phishing sous couvert de vérification de sécurité par l’app WhatsApp elle-même. Ces escrocs n’hésitent pas non plus à se faire passer pour des acheteurs ou des services de livraison pour soutirer des informations bancaires ou des paiements.

Voici une liste non exhaustive des principales arnaques :

    • Usurpation d’identité / phishing : les escrocs se font passer pour un membre de la famille ou un ami en détresse, demandant une aide financière d’urgence à cause d’un prétendu problème.
    • Vol de compte WhatsApp : à travers la technique du faux ami ou contact, l’escroc obtient le code de vérification de WhatsApp envoyé par SMS pour s’emparer du compte de la victime.
    • Demandes de données personnelles : des fraudeurs se faisant passer pour WhatsApp demandent vos données personnelles et codes de vérification sous prétexte de vérifier la sécurité de votre compte.
    • Fausses annonces promotionnelles : envoi de messages contenant des offres alléchantes (billets d’avion gratuits, soldes importantes) qui sont en réalité des tentatives de phishing pour obtenir des informations sensibles.
    • Arnaque à la livraison de colis : des messages de faux services de livraison demandent un petit paiement pour garantir la livraison d’un colis inexistant, dans le but d’obtenir des informations de paiement.
    • Transactions falsifiées pour des articles de seconde main : les escrocs se faisant passer pour des acheteurs demandent au vendeur de verser un petit montant en guise de contrôle avant le paiement de l’achat, menant souvent à un site de phishing.
    • Piratage via faux contact / faux ami : l’escroc se fait passer pour un contact existant demandant de transférer un code de vérification reçu par erreur, permettant ainsi le piratage du compte WhatsApp de la victime.

Face à ces menaces, il est crucial de savoir comment réagir. Cybermalveillance.gouv.fr recommande la prudence et l’application de plusieurs mesures de sécurité. Parmi elles, il est conseillé de ne jamais répondre à ces messages suspects et d’éviter tout envoi d’argent sans avoir formellement identifié l’interlocuteur. Vérifier l’authenticité des messages reçus par d’autres moyens de communication familiers est également primordial.

En cas de réception d’un message douteux, plusieurs actions sont possibles : le signaler via le numéro 33 700 ou la plateforme Pharos, faire opposition sur les moyens de paiement compromis, et conserver les preuves pour un éventuel dépôt de plainte. Il est également recommandé de sécuriser son compte WhatsApp en activant la double authentification et de rester vigilant face à toute demande paraissant inhabituelle.

Ces arnaques rappellent l’importance de la vigilance en ligne. WhatsApp et les autres plateformes de messagerie instantanée ne demandent jamais de données personnelles ni de codes de vérification. Les utilisateurs sont invités à faire preuve de bon sens et à vérifier l’authenticité des demandes reçues, notamment celles semblant provenir d’enseignes reconnues ou de services de livraison.

En cas de doute ou de victime d’escroquerie, il est essentiel de contacter immédiatement sa banque et de suivre les démarches de signalement et de plainte. La vigilance et la connaissance des pratiques frauduleuses sont les meilleurs remparts contre ces menaces.

Landes Esprit Micro est un professionnel référencé dans la liste des spécialistes du réseau CYBERMALVEILLANCE.GOUV.FR

et aussi …

Vous êtes sur Windows ? Débusquer ce malware est une priorité

Vous êtes sur Windows ? Débusquer ce malware est une priorité

Windows reste la cible numéro 1 des malwares, qui se renouvellent sans cesse. Une variante du redouté virus Raspberry Robin se propage rapidement sur la plateforme. Il reste indétectable par la plupart des antivirus du marché.Une nouvelle version du malware Raspberry...

Share This